Visuel principal de l’article
Collectif Faim Aux Frontières
Contenu national
Thème
Droits de l’homme
Commune
Nord

Grève de la faim à Calais

Paragraphes de contenu
Ancre
0
Texte

 

La question du respect des droits fondamentaux des personnes exilées est un axe fort du plaidoyer local et national du Secours Catholique tant ces droits sont en permanence bafoués.

La situation dans le Calaisis ne cesse de se détériorer. Les lieux de vie ou plutôt de survie des exilés sont « évacués » quasiment tous les jours. Les exilés se voient confisquer ou détruire leurs tentes et parfois leurs effets personnels. L’accès à l’eau et à l’alimentation sont restreints, les associations de solidarité sont empêchées d’agir par des arrêtés interdisant la distribution de vivres ou d’eau….

Ces derniers jours, les choses ont encore empiré. Un jeune soudanais, Yasser, a été écrasé par un camion et les exilés soutenus par un collectif d’associations se sont mobilisés pour lui donner une sépulture décente.

Alors que la situation semble de plus en plus bloquée, trois citoyens, dont Philippe Demeestère, aumônier de la délégation du Pas de Calais, ont décidé d’entamer une grève de la faim pour obtenir l’ouverture de discussions avec les autorités publiques autour de 3 demandes :

  • Suspension des expulsions quotidiennes et des démantèlements de campements durant la trêve hivernale ;
  • Durant cette même période, arrêt de la confiscation des tentes et des effets personnels des personnes exilées ;
  • Ouverture d'un dialogue citoyen raisonné entre autorités publiques et associations non mandatées par l’État, portant sur l'ouverture et la localisation de points de distribution de tous les biens nécessaires au maintien de la santé des personnes exilées.

Cette modalité d’action, la grève de la faim, n’est pas à l’initiative du Secours Catholique, mais nous comprenons cette action comme un appel ultime pour que soit restauré le minimum de respect et d’humanité dû à tout être humain.

C’est pourquoi, Le Secours Catholique vient d’adresser au Président de la République une demande de rendez-vous de toute urgence pour que s’ouvre l’espace de discussion demandé et que soient apportées des réponses concrètes, humaines, à cette situation dramatique.

C’est aussi pour cette raison que Véronique Devise, présidente nationale, et Hervé Perrot, aumônier général se rendront à Calais dimanche pour rencontrer les citoyens engagés dans cette démarche.

Nous sommes invités par le siège du Secours Catholique à prendre toute initiative pertinente, et en appui aux démarches nationales :

Nous allons relayer dès que possible notre demande en adressant un courrier à nos députés.

Nous vous demandons de diffuser et appeler à signer la pétition nationale de soutien aux demandes des grévistes :

Cette pétition a notamment été diffusée via notre compte twitter @caritasfrance ; n’hésitez pas à vous inspirer de ce message pour vos propres communications digitales. Chaque signature de cet appel est un geste de soutien, un geste de solidarité tant envers ceux qui souffrent quotidiennement et ceux qui les soutiennent. 

 

Voici les 3 liens créés par les grévistes et leurs soutiens :

 

Twitter: https://twitter.com/faimofrontieres 

Facebook: https://www.facebook.com/faimauxfrontieres

Instagram: http://Instagram.com/faimauxfrontieres


Rappel du lien pétition : https://chng.it/zyG5SCbFF8

 

Par ailleurs, Voxpublic se mobilise à nos côtés pour renforcer les relais et les mobilisations. Sur leur site Voxpublic, une revue de presse complète.

Lire aussi