Visuel principal de l’article
Contenu national
Thème
Vie de l’association
Commune
Doubs

Inauguration d'un laboratoire d'écologie intégrale

Paragraphes de contenu
Ancre
Titre du paragraphe
Retour sur la journée du 8 juin 2021
Texte

Claire Combe, dans un lieu d’éducation populaire depuis plus d’un siècle (patronage, scoutisme, colonies…) regroupe aujourd'hui, des partenaires fédérés par le Secours Catholique pour créer “un laboratoire d'écologie intégrale” ouvert à tous et d’en faire l’expérience.

Sous une pluie bénite, l’inauguration de Claire Combe s’est effectuée le mardi 8 juin en présence d’Anne Vignot, maire de Besançon et de Véronique Fayet, alors encore présidente du Secours Catholique. Le père Michel Bruard représentait notre archevêque.

Quel est le projet, en quelques lignes ?

Ce terrain de 5 hectares situé dans le quartier de La Chapelle-des-Buis, à Besançon nous permet aujourd’hui de découvrir comment transformer en profondeur notre rapport à la nature et aux autres, en priorité ceux qui vivent la précarité.

Parce que justice sociale et urgence climatique sont liées, nous voulons écouter : « La clameur de la terre et des pauvres » et chercher ensemble des solutions durables. Les dimensions sociales, environnementales, économiques, culturelles et spirituelles sont abordées à travers de nombreux projets liés par le site lui-même et les personnes qui y sont engagées.

Comment s’est déroulée cette inauguration ?

Après une marche fraternelle depuis Beurre et un repas du monde, une déambulation a permis de découvrir le sens des multiples projets, et de donner la parole aux acteurs impliqués. « L’accueil de l’étranger est une promesse de fécondité » affirme Antoine, sous la tente de la rencontre du jardin spirituel. Philippe, lui à propos de la mini-ferme, explique : « Il y a une rencontre entre l’homme et l’animal ». Et Anastasia, au jardin potager reste persuadée qu' : « On peut vivre ensemble en partageant chacun son savoir, et ça fait du bien ». Enthousiaste, Bénédicte, à propos de la gouvernance partagée assure elle que : « Ce lieu, c’est l’apprentissage de la politique […] c’est génial »

« À nous tous, on représentaient bien le monde entier », constate Fatene, coordinatrice d’Uniscité, partenaire des scouts sur le projet de place de la Fraternité. Johnny Magnenet, lui du service Biodiversité de ville de Besançon, pense qu' : « Il faut créer des ponts entre la nature et le monde animal ; prendre en compte la dimension sociale comme vous le faites ».

Avant le temps d’action de grâce autour de Laudato’Si, Anne Vignot et Véronique Fayet nous présentent leur regard sur ce lieu :  « Il se passe quelque chose ici […] C’est dans la rencontre que les choses sont les plus précieuses, et même la nature a su le faire dans ce sens-là » Anne Vignot. Et pour Véronique Fayet : « Ce projet est en devenir, il va permettre d’accéder à une alimentation de qualité pour les plus pauvres […] ; on peut rêver d’autant plus que c’est un projet partenarial »

Comment être acteur à Claire Combe ?  

Claire Combe accueille aujourd’hui différents partenaires et propose à ceux qui le veulent de rejoindre un cercle, groupe de discussion ou d’action sur un thème précis ou une activité en particulier. Le plus important, c’est de prendre du temps pour la rencontre avec le vivant, avec les autres, avec Dieu. Le chemin pour mener à la réhabilitation des bâtiments compte autant que l’usage qui en sera fait ; il en est de même pour les jardins, la bergerie.

Une personne, un service, un mouvement ou une structure intéressés par l’écologie intégrale peuvent rejoindre Claire Combe ou soutenir le projet. Les anciens visiteurs ou « colons » peuvent aussi nous faire signe ; nous les inviterons lors d’une journée fraternelle en 2022.
Nous contacter : projet.clairecombe@gmail.com ou au 06 01 16 63 98

 

Auteur et crédits
Bruno Hypolite, acteur à Claire Combe
Lire aussi
Fichier
Publication nationale

Présentation Claire Combe